DLM Productions présente

Beginning

De David Eldridge

Mise en scène de Gaspard Legendre

"Une pièce qui parle de l'air du temps et du couple avec une acuïté rare." Froggy's Delight

UN AUTEUR CREE POUR LA PREMIERE FOIS EN FRANCE : DAVID ELDRIDGE
Un des plus grands auteurs britanniques contemporains,
ses pièces ont été créées et jouées dans les plus grandes institutions anglaises : Théâtre National de Londres, Royal Court ...

Représentations

Studio Hébertot
78bis Boulevard des Batignolles 75017 Paris - Plan d'accès

À partir du jeudi 21 novembre 2019 jusqu'au dimanche 29 décembre 2019
Tous les jeudis, vendredis, samedis et dimanches

Jeudi 19h

Vendredi & Samedi 21h

Dimanche 15h

Résumé

Perdus dans l'aube morne de leur quarantaine, les personnages de Beginning pourraient s'aimer. Ils se désirent et se racontent Peut-être un peu trop. Peut-être mal. Peut-être pour toujours.
On assiste à cet instant de seuil entre deux êtres où tout est ouvert mais si fragile qu'on en frissonne.

La langue de David Eldridge sculpte les silences, les maladresses tendres et les incompréhensions réciproques pour faire tenir la pièce en équilibre sur le fil fragile du désir.

Extrait

Bande-annonce : Beginning
Lire la vidéo

Fragments de presse

Eldridge arrive à combiner une grande émotion, qui provoque une immédiate empathie, avec un rare pouvoir dramatique.

The Daily Telegraph.

Souvent très drôle, la pièce est tendue par des répliques qui déclenchent l’émotion et qui vous envoient valdinguer.

The Stage.

Gaspard Legendre dirige au cordeau deux comédiens engagés. Caroline Ain dont le personnage mène tout la pièce est une vraie rMlation. Quant à Aurélien Maillard, il est parfait également. Une pièce qui parle de l'air du temps et du couple avec une acuïté rare. Un duo de comédiens haletant. Bravo.

Froggy's Delight.

En regardant cette histoire délicate qui se forme, un début de relation où tout est encore possible, cette idylle encore mystérieuse apporte un véritable vent de fraicheur au milieu des love stories habituelles.

Le Bonbon.

David Eldridge a su capter cette génération GAFA qui ne sait plus « sex-primer » qu'en ligne... Qui n'osent plus affronter la vraie vie, en direct-live, et se posent beaucoup trop de questions, de peur de souffrir encore... Alors qu'ils souffrent déjà. De solitude, évidemment... (...) Un auteur à suivre de près.

La grande parade.

Pour faire oublier le Brexit, David Eldridge nous emporte en important, traduit pour la première fois en France, son texte épuré mais efficace, totalement contemporain, mais intemporel, percutant et plus vrai que nature. Qui mieux pour le porter que des comédiens très justes, à fleur de peau ? Attachants et émouvants, Caroline Aïn et Aurélien Mallard se mettent à nu pour nous accrocher à leurs moindres gestes. Ils nous sont proches, ils nous touchent. Et pour parfaire le tout, la mise en scène est en accord : sensible et harmonieuse. « Such a beguiling beginning ! » Un si séduisant commencement…

Reg'Arts.

Une pièce sur le couple et la paralysie du désir qui touche un certain nombre de quarantenaires dans nos sociétés contemporaines. " Beginning " a connu un succès retentissant dès sa création à Londres, au National Theatre, et ce succès ne s'est jamais tari depuis.

Culture etc.

Équipe artistique

Distribution : Caroline AÏN - Aurélien MALLARD

Scénographie : Benjamin Momet

Costume : Fanny Leclerc

Galerie

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Partager