La PIerre Brute présente

Une vie de pianiste

Un spectacle de Paul Staïcu et & Agnès Boury

Mise en scène d'Agnès Boury

Virtuose et plein d'humour - Figaroscope

Coup de cœur du Masque et la Plume - France Inter

Représentations


Durée : 1 h 10

Tournée septembre / novembre 2022

 

  • Samedi 17 septembre : L'Haÿ les Roses (94)
  • Samedi 24 septembre : Collégien (77)
  • Vendredi 30 septembre : Bois-Colombes  (75)
  • Samedi 1er octobre : Saint Omer (62)
  • Vendredi 7 octobre : Saint Cyr sur Loire (37)
  • Samedi 22 octobre : Vauvert (30)
  • Mercredi 26 au Samedi 29 octobre : Paris, théâtre de l'Archipel
  • Vendredi 25 novembre : Epinay sur Orge (91)

Résumé

Après 16 ans de succès dans DUEL Opus 1 et 2 (plus de 1300 représentations dans 38 pays) Paul Staïcu revient avec un spectacle solo, autobiographie pleine d'humour et de virtuosité qu'il nous invite à découvrir : "Une vie de pianiste".

Il y a 30 ans, le mur de Berlin s’écroule, l’Europe de l’Est bouillonne et Paul s’enfuit de sa Roumanie natale. Pianiste virtuose, il navigue dans ce tumulte tragi-comique et part jouer son destin à l’Ouest.

Extrait

Bande-annonce : Une vie de pianiste
Lire la vidéo

Fragments de presse

Un virtuose en croisade. Il fait des étincelles sonores.

— Gilles Costaz, Webthea.

Extrêmement réussi ! France Inter

Le Masque et la Plume.

Les nouveaux rois du stand-up classique.

— Nathalie Simon, Le Figaro.

Un seul en scène autobiographique virtuose et plein d'humour. Qu'il y a de fantaisie, de détachement, de légèreté chez Paul Staïcu, joyeux bonhomme en costume trois-pièces.

— Jean Talabot, Figaroscope.

Ne manquez pas cette charmante rencontre avec le pianiste Paul STAICU. Elle est modeste et limpide, elle rassérène les cœurs, en faisant ruisseler dans nos veines, les plus beaux airs dont rêve tout pianophile.

— Evelyne Tran , Le Monde.

Dans ce seul-en-scène, Paul Staïcu, pianiste virtuose, dévoile son histoire avec un humour et une simplicité authentique.

Vaucluse Matin.

Très réussi. Talent et ingéniosité.

La Provence.

Des premières gammes dispensées par sa mère à une « Ceauseschool » n’autorisant que la musique classique, ce virtuose nous livre les secrets de son émancipation musicale clandestine et de sa venue en France, où il a réussi à intégrer le Conservatoire national de Paris. Plus qu’un spectacle autobiographique, ce seul-en-scène musical plein d’humour s’impose avant tout comme une révérence pleine de charme au plaisir de jouer, à laquelle le public se retrouve associé dans une réjouissante complicité.

— Marie-Catherine Mardi , Télérama TT.

Équipe artistique

Distribution : Paul Staïcu

Musique : Arrangements Paul Staïcu

Lumière : Allan Hové

Galerie

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Partager